Praticienne Reiki Usui – Conseillère Fleurs de Bach – Esthéticienne

Qui suis-je ?

Marisa FOURE
Album : Marisa FOURE

1 image
Voir l'album

Je vous remercie tout d’abord de prendre le temps de visiter ce blog dédié à ma passionnante activité.

Mon parcours, Croyez-vous que mon passé professionnel soit important ? Est-il primordial pour une meilleure crédibilité d’étaler mes diplômes et ma longue expérience, qui m’a du reste construite, mais dont je me suis éloignée ?

Je ne le pense pas car seul l’être et ses qualités de cœur existent et doivent compter, le reste n’est qu’artifice.

Les métiers que nous choisissons à notre prime jeunesse sont le fruit des réflexions et désirs parentaux, orientations scolaires et sociétales. Ce(s) choix, trop souvent, ne correspond(ent) pas à nos aspirations non encore dévoilées. C’est du reste pour cette raison qu’avec la maturité nous ressentons le besoin impérieux de changer de métier pour coller à ce que nous sommes et à nos aspirations profondes. La société nous le permet par le biais de formations en alternance, stages, V.A.E (Validation des Acquis et Expériences), formations diplômantes, DIF, et j’en passe.

Je fais donc partie de ces personnes qui se sont remises en question et ont choisi d’exercer un métier qui les épanouit.

Mais avant d’y parvenir, je me suis formée à l’Astrologie, au Yi-King,  j’ai lu divers ouvrages dédiés à la spiritualité, j’ai ouvert ma conscience aux réalités de ce monde de leurres matérialistes et à mon environnement, j’ai appris à accepter de vivre de difficiles expériences pour en tirer l’essence positive toujours attentive aux signes bienfaisants de la vie. Je vis autant que faire se peut dans le présent sans me laisser happer par l’argent et les biens matériels en essayant d’aider (s’il le demande) mon prochain. Cette petite phrase entre parenthèses a son importance car une aide est enrichissante pour celui qui la reçoit seulement s’il a fait une démarche personnelle, sinon elle est vaine…

« Il n’est rien qui ne s’arrange par la pratique du non-agir. »
Extrait : Tao-tö-king – VIe s. av. J.-C.

13 mai, 2014 à 16 h 55 min


Commentaires desactivés.